Le cycle et son passage, le cycle et son message

Alors que mon esprit sombrait en spirale dans un puits sans fond de pensées noires depuis ce qui me semblait une éternité, je me suis rappelé que c’était simplement le signe d’un appel intérieur, d’un appel à méditer. C’était ce moment que je connais bien qui m’invite à cesser complètement l’action pour entrer dans le silence de la méditation et écouter le message que l’Univers tente de me porter. Alors je me suis abandonné à l’Infinie Sagesse de l’Etre, et à cette joie indicible qui émerge de sa rencontre…

Le cycle et son passage, le cycle et son message

Quand l’action n’est plus
Quand l’inspiration n’est plus
Quand le mental perdu me laisser errer
En quête de connu et de reconnu
Alors je me souviens

Je me souviens que tout est cycle
Je respire, comme les saisons
Je respire, comme le jour et la nuit
Je respire, comme l’univers

J’étais action, je suis errance
J’étais inspiration, je suis silence
J’étais enthousiasme, je suis mélancolie

Mes émotions, mes sensations, mes états d’âme
Tous m’envoient généreusement un même message
Abandonne-toi, rends-toi !
Oublie le prévu, oublie le voulu
Oublie le temps qui passe car le temps est éternel

Viens à l’intérieur et écoute
Fais le nécessaire pour recevoir et t’ouvrir humblement
Installe-toi, là, dans l’infini
Ne compte pas les minutes, les heures, les jours

Laisse être, laisse faire
C’est ici, au cœur de l’Être
Dans l’immobilité et le silence
Que surgira ton nouvel élan sacré

Aussi grand et puissant sois-tu
Te laisserais-tu oublier la beauté de ta vulnérabilité ?
Te laisseras-tu oublier la magie des cycles de vie ?

Prends le temps, maintenant
Pour plonger sans attentes dans l’infini
Et en un éclat de temps
Tu goûteras à nouveau à la plénitude
Et à tout ce que tes intentions ont porté dans la pureté de cet espace

Intention, méditation, abandon, reconnaissance
Pour une formule du passage
Au seuil du changement
Et de la vacuité surgira la création
De l’immobilité surgira le mouvement
De la confusion surgira la clarté

C’est là, déjà
Tu avais simplement oublié, une fois de plus
Alors reviens-ici plus souvent
Car voilà ton message, ta période
Bienvenue dans le cycle
Bienvenue au-delà des cycles
Bienvenue et installe-toi à nouveau
Paisiblement
Dans la magie du réel

cycle-changement

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *